Parée pour percer

Parée pour percer

Autrice : Angie Thomas

Edition : Nathan

Genre : Contemporain

En quelques mots : Racisme, rap, féminisme, violence

Date de parution : 2020

Résumé :

A 16 ans, Bri s’imagine devenir la plus grande rappeuse de tous les temps, comme son père avant qu’il ne soit tué par un gang. Mais lorsque sa mère perd son emploi et que leur propriétaire les menace d’expulsion, la jeune fille n’a plus le choix. Réussir dans la musique n’est plus un rêve mais une nécessité.

Mon avis :

Après avoir lu The Hate U Give de la même autrice il y a deux ans maintenant, j’avais beaucoup d’attentes pour ce nouveau roman, et peut-être trop.

J’ai eu une grosse déception au début du moins. Je n’accrochais absolument pas à l’histoire et le style était trop familier pour moi, je ressentais un vrai décalage et je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire et à m’attacher aux personnages. De plus, j’avais vraiment l’impression que ça allait se poursuivre comme dans THUG, et que donc ça n’allait qu’être une pâle copie, heureusement, l’autrice a su se diversifier par la suite, bien qu’il y ait selon moi beaucoup de points communs.

Bri est un personnage pour lequel j’ai eu une relation très contradictoire, et ça a pas mal impacté ma vision du roman je pense. C’est une tête brûlée, forte mais sensible également. Je l’ai trouvée parfois exaspérante et en même temps bienveillante, donc j’ai un peu de mal à décider si je l’ai aimé ou non au final. Je dirai un mélange des deux. Elle fait des erreurs, comme tout le monde, et c’est ce qui l’a rendu parfois touchante et humaine à mes yeux, même si je ne soutenais pas forcément ce qu’elle avait décidé. C’est une grande âme de ce roman à la personnalité très forte et très marquée. Je dois reconnaître que ce roman n’aurait probablement pas été le même sans elle.

Les personnages secondaires ont quand même une place assez importante dans l’histoire et font la beauté de ce livre selon moi. Chacun a ses failles, ses défauts, fait des erreurs, mais ensemble, ils s’entraident et se soutiennent coûte que coûte, et j’ai trouvé cela très beau.

harry-swales-Vfvf3H-5OHc-unsplash

L’histoire est au final assez longue bien que la fin s’accélère. On a un roman de 500 pages qui peut paraître un peu ennuyant à certains moments. C’est quand même intéressant et bien mené mais j’aurais aimé un peu moins de longueurs et une fin moins rapide.

Je disais précédemment que ce livre s’est révélé différent de THUG au final même s’il y a des références et que le thème abordé est semblable. En effet, ici, le rap est au cœur du récit et l’autrice réussit à nous transporter totalement dans cette passion, mais aussi dans les difficultés que subissent à côté Bri et ses proches. C’était original, et j’ai beaucoup aimé cela. Pourtant, ce roman ne m’a pas totalement convaincue, et je pense que c’était parce qu’il restait trop semblable à THUG, et donc ce dernier lui faisait de l’ombre. Je n’ai cessé de les comparer, en me disant que je préférais THUG, donc ça a considérablement impacté ma vision tout au long de ma lecture.

Les messages sont portés justement et sont très importants. Ce livre dénonce le racisme, le sexisme, il est très actuel et souligne des problèmes sérieux. Angie Thomas réussit merveilleusement bien à communiquer une volonté de changement et de se battre pour défendre des principes importants de part cette histoire et les émotions qui sont présentes. Il faut découvrir ses romans pour mesurer cela.

Pour conclure :

J’ai eu du mal à formuler un avis clair et cohérent sur ce roman qui était tout de même une très bonne lecture mais il m’a manqué quelque chose.

4 étoiles8,5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s