Mille petits riens

mille petits riens

« Je voulais qu’elle voie de ses propres yeux que l’amour ne dépend absolument pas de ce qu’on regarde, mais entièrement de la personne qui regarde. »

Auteure : Jodie Picoult

Edition : Actes Sud

Genre : Contemporain

En quelques mots : Actualité, racisme, travail, préjugés, justice

Date de parution : 2016

Résumé :

Ruth est sage-femme depuis plus de vingt ans. C’est une employée modèle. Une collègue appréciée et respectée de tous. La mère dévouée d’un adolescent qu’elle élève seule. En prenant son service par une belle journée d’octobre 2015, Ruth est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer.

Pour Turk et Brittany, un jeune couple de suprémacistes blancs, ce devait être le plus beau moment de leur vie : celui de la venue au monde de leur premier enfant. Le petit garçon qui vient de naître se porte bien. Pourtant, dans quelques jours, ses parents repartiront de la Maternité sans lui.

Kennedy a renoncé à faire fortune pour défendre les plus démunis en devenant avocate de la défense publique. Le jour où elle rencontre une sage-femme noire accusée d’avoir tué le bébé d’un couple raciste, elle se dit qu’elle tient peut-être là sa première grande affaire. Mais la couleur de peau de sa cliente, une certaine Ruth Jefferson, ne la condamne-t-elle pas d’avance ?

Mon avis :

J’avais vu passer ce livre mais malheureusement trop peu et dès les 100 premières pages, j’ai su qu’il allait être un immense coup de cœur.

Ce roman chorale nous montre trois visages totalement opposés : une Noire ambitieuse, bien décidée à se battre dans un monde rempli de préjugés, qui fait son métier coûte que coûte car elle l’adore, un Blanc suprémaciste, plein de tatouages et d’arrogance, qui n’hésite pas à exprimer ce qu’il pense et enfin une avocate blanche, qui est dévouée à défendre chacun de ses clients sans préjugés par rapport à leur couleur de peau. Ces trois personnages vont se confronter au cours du procès de Ruth, trois cultures différentes qui vont s’affronter sans cacher le fond de leurs pensées.

J’ai adoré ce livre. Pour plein de choses mais d’abord pour les personnages, et cette confrontation pour le moins complexe que nous propose l’auteure, entre trois personnages si différents. Ils abordent sans tabous le sujet du racisme et permettent de nous faire nous interroger sur nos propres préjugés. Au cours du roman, toute l’intrigue va évoluer, les personnages aussi et nous avec ! Ce livre m’a fait me remettre en question et c’est ce qui est le plus important à mon sens.

Alors bien évidemment, ce livre m’a choquée, remplie de dégoût, de colère, d’injustice. C’est une grosse claque, là pour nous faire réfléchir, pour nous dévoiler la vérité. Je pense que chaque lecteur sera marqué par cette lecture car elle est profonde et juste. L’auteure a su utiliser les mots justes, nous montrer de part des situations l’injustice qui règne auprès des Noirs, une forme de racisme « passif » dont certaines personnes profitent en s’affirmant tout de même comme étant non-racistes. Ce qui en vient à s’interroger soi-même comme je le disais, sur nos préjugés, sur nos façons de nous comporter. Ce roman donne une envie de combattre cette injustice, de reconnaître qu’il y a un problème et ça m’a touché en plein cœur.

rawpixel-597440-unsplash

Le personnage de Ruth… Que dire de cette femme exceptionnelle ? C’est une battante qui a toute la société et les préjugés contre elle mais qui vit quand même, exerce son métier avec le cœur, élève son fils et lui réserve le meilleur avenir. Elle sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur, pas le droit de se plaindre mais elle continue quand même. Je l’ai adorée, j’ai ressenti un profond respect pour cette femme et à mes yeux, elle est comme vivante et elle a réussi à démontrer ce dont elle souffre chaque jour, en représentant de nombreux cas d’autres personnes, qui nous montre que cette histoire n’est pas seulement fictive : elle est bien plus réelle que ça. Je suis donc restée admirative devant cette femme tout au long de ma lecture, qui m’a donné des leçons, m’a fait ouvrir les yeux sur de nombreuses injustices et me remettre en question.

Les deux autres personnages sont tout aussi intéressant. Turk est celui qui nous dégoûte le plus, et je suis admirative vis-à-vis de l’auteure qui a réussi à le faire parler, à écrire toutes ces horreurs qu’il sort, à montrer à quel point il a été endoctriné toute son enfance. Je n’en dirai pas plus afin de ne pas spoiler mais ce personnage se montre très intéressant. Et enfin, Kennedy. Elle qui s’affirme comme n’étant pas raciste mais remplie de préjugés. Elle qui peut ressembler à de nombreuses personnes, et qui va apprendre à l’aide de sa cliente, ouvrir les yeux sur être Noire aujourd’hui et nous faire réfléchir aussi. Ces discussions avec Ruth sont sûrement les plus intéressante que j’ai lues, car elles confrontent leur culture, leurs différents passés, leurs chances de réussite. C’est ce qui nous choque le plus car ça nous montre les quantités d’injustices présentes. En bref, ces trois personnages étaient travaillés, approfondis et plus que tout, réels.

Je pense avoir dit le maximum possible pour exprimer ce que j’ai ressenti au cours de cette lecture et pourtant je ne peux que vous recommander une chose : lisez-le. Absolument. Vous comprendrez plus, vous ouvrirez les yeux et partagez-le à votre tour. Il faut faire changer les choses, bousculer la société et prendre conscience de tout ça.

Pour conclure :

Une claque magistrale qui fait profondément réfléchir sur la société actuelle, les préjugés et le racisme. À lire et à partager absolument.

5 étoiles10/10

3 réflexions sur “Mille petits riens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s